PRÉSENTATION

L’ensemble folklorique AVANT DEUX DU HAUT ANJOU a été créé en 1979 par Anne Faurot. Ses racines sont dans l’Ouest de la France en Pays Segréen appelé aussi ANJOU BLEU.

 

Le Segréen est un vaste territoire qui s’étire depuis les frontières de Bretagne jusqu’aux rivières de la Sarthe et de la Mayenne. Multitude de paysages et d’activités, il trouve son nom dans le bleu des ardoises, du ciel et des rivières.

Situé dans le quart nord-ouest du Maine et Loire, il est bordé de Nantes, Rennes, Tours, Le Mans et Angers.

 

Ce territoire a vécu l’extraction du fer et des ardoises puis a connu la fermeture des mines, qui subsistent aujourd’hui comme le patrimoine commun des habitants du Segréen. De cette vitalité est née l’identité forte et présente d’un territoire en développement qui fait la part belle au bien vivre, à la convivialité et à la transmission des savoirs.

La douceur et l’élégance mêlée de vivacité et de dynamisme, mais aussi de joie de vivre, de bonne humeur et d’espièglerie caractérisent le folklore angevin. Evoluant dans 8 costumes différents, ses  danseurs et musiciens font partager leur passion des traditions angevines,

Il est membre de la Confédération Générale des Groupes Folkloriques Français, agréé par le ministère de l’Education Nationale, Il est aujourd'hui agréé, avec seulement 20 autres groupes français  par le Conseil International des Organisateurs de Festivals de Folklore (CIOFF) pour sa capacité à assurer une représentation de qualité de la France dans le monde.

Il est également membre du Conseil International de la danse de l’UNESCO.

Sa participation à de nombreux festivals internationaux (Taiwan, Corée du Sud, Tchéquie, Allemagne, Espagne, Angleterre, Italie, Pologne, Hollande, Belgique, Tunisie, Turquie, Hongrie, Etats-Unis, Mexique..) lui a permis de partager le folklore de sa région dans le monde entier.

Il est à l’origine du festival intercontinental musiques et danses populaires, LES FOLIKLORES de Segré.

Les danses populaires du XIX°siècle et de la Renaissance,  mises en valeur par la musique et la danse mais aussi le théâtre et le chant donnent un spectacle riche et varié.

Il a travaillé et mis en scène  des recherches universitaires sur les danses militaires de l’époque du second Empire. Les danses sont chorégraphiées. La  chorégraphie est un moyen de souligner le caractère profond de chaque danse tout en respectant son authenticité.

Le ministère de la Culture a soutenu son projet original de danses traditionnelles vues sous l’angle de la danse contemporaine : OOGST FEEST (Fête de moisson en Néerlandais)

Les musiciens du groupe, sont à l’unisson des danseurs. Violons, accordéons diatoniques et flutes  pour le XIX° siècle, flûtes percussions Cithare et harpe pour la Renaissance, rythment les danses de ces différentes époques.

L’Avant Deux du Haut Anjou s’est donné comme but  de respecter la tradition mais aussi de la rendre spectaculaire, populaire et attrayante en utilisant les moyens les plus modernes du spectacle.